Le projet Mauritanie

FLAM131214 from Avenir Vivable on Vimeo.


Depuis plusieurs années, nous songeons à la réalisation d'un film sur l'expérience
de répression raciste, d'épuration ethnique et spoliation des terres que la Mauritanie
a vécu entre 1986 et 1991.

Lire le projet "Mémoire des exilés de la Mauritanie"  ici

Nous avons proposé le projet de faire d'abord une recherche et ensuite un film
sur l'expérience des exilés Mauritaniens, d'abord en France, ensuite ailleurs
en Europe, en Amérique du Nord ou en Afrique.

Entretemps, le film de Pierre Vanderweerde Le Cercle des Noyés est sorti,
un beau témoignage sur l'expérience de l'emprisonnement, torture et travaux forcés
vécue par des centaines de militaires et de prisonniers politiques dans le prison mouroir de Oualata.

Aujourd'hui, nous mettons en ligne le projet tel qu'il a été rédigé en 2005.

Nous n'avons pas réussi à monter le financement prévu pour pouvoir aller au bout
du processus annoncé, mais nous avons tourné un certain nombre de témoignages
que nous allons travailler en montage cette année.

Cette année en avril 2007, l'association Avenir Vivable a aussi accompagné la "Caravane Santé"
de l'association Avomm dans les camps des réfugiés au Sénégal de Dodel, Ndioum et Dagana.


Nous avons mis en ligne le bilan filmé avec deux des participants.

Caravane Sante Bilan par avenir_vivable
Lors de ce voyage nous avons enrichi nos témoignages par quelques tournages en Afrique.

Pour l'instant, ce matériel attend sa mise en forme. Même si l'évolution de la
situation en Mauritanie permet des espoirs, la situation reste fragile et le retour
dans des conditions satisfaisantes des réfugiés qui le souhaitent n'est pas garantie.

Nous savons aussi que des centaines, voire des milliers d'individus de la diaspora
ne rentreront pas et s'intégreront à travers leurs enfants et leurs petits enfants
dans les sociétés d'accueil où ils ont vécu depuis maintenant une vingtaine d'années.

Notre volonté de continuer ce travail s'appuie sur deux convictions :

les leçons de l'expérience mauritanienne et notamment l'absolue nécessité des
Etats africains de reconnaître la nature diverse et multiple de leurs peuples sont
universelles dans le combat à long terme pour une démocratisation du continent ;

et il est important que ces témoignages restent vivants pour les générations
du futur, en Afrique et ailleurs.